Exposition collective d’été

Exposition Collective
Exposition du 27 juillet au 29 septembre 2017

Pendant deux mois, nous avons le plaisir de vous proposer une exposition particulière.

En effet, celle-ci présente, cette fois, non pas un mais six auteurs de talent.

Suite au grand concours que nous avons organisé et qui a rencontré un grand succès, 6 photographes lauréat ont la chance d’occuper les mus de notre galerie.

Place à leurs travaux …

Dominique FERVEUR – La Traversée

 

“Ma photographie est principalement centrée sur l’humain, la photo de rue. Les photos de la série ont été prises au Sri Lanka en juillet 2016. J’ai imaginé le voyage de paysans Sri-Lankais du Nord traversant le pays en train pour se rendre à la ville.”

Catherine MARY-HOUDIN – Étole

 

Étole. série de 12 photographies. 2016 C’est en voulant travailler sur le mouvement et la basse lumière que ces photos sont nées. Un procédé extrêmement simple, de l’air, de la lumière et de la matière, et un monde c’est mis à vivre… Des flux, des couleurs, des compositions, des éléments abstraits qui me racontaient leur propre histoire. J’avais devant moi un univers qui m’était complètement inconnu. Si le hasard m’a fait déclencher l’appareil photo, il m’a suffit d’écouter, de regarder, d’éprouver et d’épuiser en quelque sorte, ce motif pour saisir toute sa dimension qui n’en fini pas de me parler. Aucune retouche ne m’a paru nécessaire (si ce n’est la température pour être au près de ce que mon oeil voyait) pour vous donner à voir cette improbable et émouvante rencontre.

Pierre NALDER – Quelques fleurs

 

Les fleurs sont jolies dans la nature. Je leur trouve le charme que chacun peut y trouver. Je leur ai trouvé une autre destination : qu’elles ne soient plus ces belles corolles colorées que l’on voit mais des formes graphiques qui proposent une inspection de second niveau. Je transforme donc les couleurs en un dessin qui met l’accent sur les détails que l’on ne voit pas forcément, sur une texture mise en avant, noyés dans le prime abord de la couleur. Cela aboutit parfois à titiller l’imaginaire de chacun pour que ces fleurs ne soient pas que des fleurs.

René ROUYER – Le monde merveilleux de l’infini petit

 

Proxyphoto représentant la flore, les insectes, etc … de la région lorraine. J’ai recherché un style très épurés en entourant  le plus possible de bulles de lumière pour créer des effets de flares et de contre jours avec une poésie et un onirisme venus tout droit du pays des fées.

Romain UFARTE – étrange brume

 

Paysages minimalistes et dépouillés, temps suspendu, ruines et autres vestiges de nos sociétés sont mes sujets favoris. J’aime particulièrement photographier aux première lueurs du jour, dans la brume ou le brouillard, pour y saisir les ambiances poétiques et mystérieuses spécifiques de ces instants éphémères. Je souhaite montrer ce qui vibre dans le silence, ce qui demeure dans les interstices de l’espace et du temps, là où les ombres s’estompent et les silhouettes s’effacent.

 

Clotilde VERDENAL – urbanité

 

En passant en voiture devant cette tour qui avait tant fait parler d’elle dans la rubrique des faits divers, je n’y ai vu que de la couleur. Capturer ces papiers peints, c’est comme raconter la vie des habitants de cette tour en démolition, avec une harmonie qui s’en dégage. Je ressens une beauté qui se révèle des logements décorés différemment, une esthétique épurée et colorée de ces lieux de mauvaise réputation. Mon parti-pris est d’accorder une place très importante au blanc qui construit, déconstruit, efface l’image, pour rehausser les couleurs comme des empreintes, qui, assemblées, figurent un tableau à la manière d’un peintre. Cette série d’images, prises en différents lieux (France et Bruxelles) est partie intégrante de mon travail sur des lieux en constante mutation, sur des paysages urbains voués à l’évolution, à l’éphémère, à la disparition.