Comment calculer votre aide d’état face à la crise du coronavirus.

Bonjour à vous,

Votre activité a surement été, comme la notre, très impactée par les restrictions imposées par la lutte contre le Coronavirus.

L’État a mis en place des dispositions exceptionnelles afin d’aider les petites entreprises les plus en difficulté.

Comme il n’est pas toujours simple de comprendre ce dispositif, nous allons essayer de vous le déchiffrer.

Merci à la FFPMI pour son article, dont je me suis inspiré ici.

N’hésitez pas à rejoindre notre groupe FB pour que nous puissions échanger ensemble. En cette période compliquée, être solidaires est primordial.

Prenez tous soin de vous,

Ludovic FLORENT.

nota : bien évidemment, toutes nos formations sont actuellement suspendues, nous vous tiendrons informés du nouveau programme dès que possible. 

L’AIDE FINANCIÈRE AUX ENTREPRENEURS EN DIFFICULTÉ

1. QUI Y A DROIT

Pour pouvoir bénéficier de cette aide, il faut :

– un CA annuel inférieur à 1 Million d’euros et un bénéfice inférieur à 60.000 euros.
– tous les statuts juridiques sont concernés (y compris, bien sur, les auto-entrepreneurs).
– avoir moins de 10 salariés.

2. LA FERMETURE ADMINISTRATIVE

La plupart des photographes se retrouvent dans cette situation là, car notre activité a été suspendue à cause de l’interdiction d’ouverture au public des activités commerciales dites “non essentielles”.

3.1 LA DÉCLARATION MENSUELLE

– si vous avez créé  votre activité avant le 1er mars 2019, vous avez droit à une allocation maximale de 1500 euros, égale à la différence entre votre CA de mars 2020 par rapport à mars 2019.

– si vous avez créé votre activité après le 1er mars 2020, vous avez droit à une allocation maximale de 1500 euros, égale à la différence entre votre CA de mars 2020 par rapport à la moyenne de votre CA mensuel depuis votre ouverture.

3.2 LA DÉCLARATION TRIMESTRIELLE

– si vous avez créé votre activité avant le 1er mars 2019, vous avez droit à une allocation maximale de 1500 euros, égale à 33% de la différence entre votre CA de T1 2020 par rapport à T1 2019.

– si vous avez créé votre activité après le 1er mars 2020, vous avez droit à une allocation maximale de 1500 euros, égale à 33% de la différence entre votre CA de T1 2020 par rapport à la moyenne de votre CA trimestriel depuis votre ouverture.

4. LE MONTANT DE L’AIDE

Comme vous l’avez compris, vous n’avez pas systématiquement une aide de 1500 euros, c’est un maximum et pas une allocation forfaitaire de ce montant.

L’aide est bien calculée sur la différence de CA entre 2019 et 2020.

Par exemple :

Vous êtes en déclaration mensuelle, et vous avez fait au mois de mars 2019, un CA de 2000 euros.
Pour 2020, vous avez fait au mois de mars un CA de seulement 1000 euros.
Il y a 1000 euros d’écart entre les deux, vous toucherez donc une allocation de 1000 euros.

Vous êtes en déclaration trimestrielle, et vous avez fait au T1 2019, un CA de 6000 euros.
Pour 2020, votre CA sur le premier trimestre n’a été que de 4000 euros.
Il y a 2000 euros d’écart entre les deux, vous toucherez donc une allocation de 33 % de cette somme soit : 660 euros.

5. FAIRE LA DEMANDE

Si vous êtes concernés, vous devez déposer votre dossier entre le 1er avril et le 31 mai 2020 sur le site des impôts : impôts.gouv.fr

Les formalités ne sont pas encore connues en détails, mais cela sera au demandeur de faire une estimation du montant de la perte de CA (cela n’est pas automatique, le dossier est déclaratif), et de faire une déclaration sur l’honneur attestant que l’entreprise remplit les conditions d’éligibilité.

6. LES ENTREPRISES NON ÉLIGIBLES

Si vous avez créé votre entreprise :
– après le 1er février 2020 et que vous êtes en déclaration mensuelle
– après le 1er octobre 2019 et que vous êtes en déclaration trimestrielle

Si vous avez un statut d’auteur

si vous avez, en parallèle de votre activité de photographe,
une activité salariée ou une pension de retraite

Si vous avec bénéficié en mars de 2 semaines d’arrêt maladie
ou des indemnités journalière de garde d’enfants