Inspirations africaines

Florence DABENOC
Exposition du 24 mai au 24 juillet

” L’Afrique … D’aussi loin que je me souvienne, le continent africain a toujours eu une résonance particulière en moi.”

Cela fait 23 ans que Florence DABENOC est vétérinaire. En 2000, elle a posé pour la première fois le pied sur le sol africain, et, depuis, une partie de son cœur y est resté.
Elle a ressenti, lors de ses premiers safaris, l’impression d’avoir tous ses sens en éveil, d’être connectée completement à ce qui l’entourait, de vivre plus intensément chaque instant, chaque rencontre.

Un sentiment de plénitude aussi, presque une ivresse.

Ainsi, elle va régulièrement, et en famille, se ressourcer sur ce superbe et sauvage continent :

En Tanzanie, au Rwanda, en Ouganda, au Kenya, en Namibie, en Afrique du Sud, ou encore en Zambie.

Les voyages, en totale autonomie à bord d’un 4X4 équipé pour le camping et le safari, elle découvre les grands espaces protégés dédiés à la faune africaine, et les pistes de liaison, parsemées d’une grouillante vie haute en couleurs et riche de belles rencontres humaines.

Elle aime explorer de nombreux domaines de la photographie, aussi bien l’architecture, les portraits, les paysages et bien sur la nature et les animaux.

Ainsi, elle compose avec la lumière, les cadrage, le mouvement, de repérer des détails picturaux lui permettant parfois de flirter avec l’abstrait, bref : créer !

C’est donc en noir et blanc ( avec toute sa palette de gris ) qu’elle prend de plus en plus de plaisir à s’exprimer. Il exacerbe ce qu’elle j’aime de plus en plus dans une image : son graphisme.  Elle affectionne les filés, les silhouettes en contre-jour, le minimalisme. Le graphisme est privilégié , mais tout en essayant de transmettre une émotion, car c’est bien là l’essence de toute forme d’expression artistique.

L’inspiration… c’est bien là le maître mot. C’est cet ” enthousiasme créateur ” que souffle en elle l’Afrique. C’est dans la savane qu’elle se sent sans doute le mieux, à respirer les odeurs et les parfums si particuliers , à être à l’affût de tous les bruits, à scruter sans relâche l’horizon et les moindres bosquets, à s’imprégner de cette lumière incroyable, à sentir cette vie sauvage qui palpite partout. L’Afrique la fait vibrer et c’est de la symbiose entre ses passions de cette nature sauvage et de la photographie qu’est née cette exposition, fruit des ses “inspirations africaines”.