Self-portraits

Natalia KOVACHEVSKIEST
Exposition à partir du 16 Mars 2019
Natalia KOVACHEVSKI - en exposition à l'atelier de Charles

Natalia Kovachevskiest une photographe française

depuis 2010 et modèle depuis 2008.

 

Née en France, le 17 octobre 1990, Natalia Kovachevski a connu la rue et l’errance, la photographie est vite devenue pour elle, un moyen d’exister, de ne plus rester invisible, de ne pas tomber dans l’oubli. La nudité étant à ses yeux, une façon de questionner la fragilité de l’identité, la vulnérabilité de l’être humain réduit à sa nature d’être charnel. Elle souhaite se réapproprier son corps, son image et comprend que le meilleur moyen d’y parvenir est de développer sa propre vision.

Elle expose dans la galerie de l’école supérieure d’Arts à Aix-en-Provence de 2013 à 2016. Parallèlement, elle participe au Festival Européen de la photographie de Nu à plusieurs reprises. Elle est une artiste engagée, sa démarche est associée à différentes causes et luttes contre les inégalités.

En 2015, elle est invitée par l’ambassade de France de Bosnie-Herzégovine et obtient le financement d’une exposition internationale par l’Institut Français, présentée dans le centre info de l’Union Européenne à Sarajevo.

En 2016, elle est la lauréate du Grand Prix Photo dans la catégorie « Jeunes Talents », un prix décerné par Hans Silvester, Uwe Omer et Mireille Darc. En guise de récompense elle part suivre un stage au Studio Harcourt à Paris et en reportage sur une Mission Humanitaire en Afrique, pour l’association La Chaîne de l’Espoir. Natalia Kovachevski est alors reconnue pour son travail de reporter comme en témoignent ses images rapportées du Togo pour l’association, ainsi que sa série sur l’éducation des filles publiée dans Trend Privé Magazine dont une image sera exposée dans la galerie Polka et récompensée par le 1erprix du jury décerné par Yann Arthus Bertrand en novembre 2018.

Régulièrement publié dans divers magazines son travail artistique est aussi visible en ligne sur le site du magazine Vogue Italia.

En 2017, elle est l’invitée d’honneur du festival Phémina, à cette occasion elle donne sa 1èreconférence sur la représentation de la femme et de son corps, dans l’imagerie sociale et commerciale ainsi qu’à travers le regard artistique contemporain. La même année elle remporte le prix du public, au concours Image’s In Air et participe à la création du Groupe F (#NousToutes) un mouvement national qui lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

En février 2018, elle est finaliste des Photo Shoot Awards dans la catégorie « émotion » et remporte la 3èmeplace (Bronze) dans la catégorie « Conceptual-Location ». En mars 2018, elle expose une série de photographies sur la forêt à la Villa Noailles et elle participe à l’émission de télé « Photo Contest » présentée par Agnès Grégoire et diffusée sur la chaîne MUSEUM. En septembre 2018, sa série « The Girls Factory » dénonçant l’hypersexualisation des petites filles a été projetée lors de la Nuit de la Photographie à l’occasion du TBILISI Photo Festival. En octobre 2018, elle remporte le 1erprix du jury présidé par Yann Arthus Bertrand pour le concours photo « Il était une fois demain ». Ainsi que le 3èmeprix du public pour le concours photo « LGBT Pride ».

Natalia Kovachevski participe également au festival photographique d’Angoulême « Emoi Photographique »  du 30 mars au 05 mai 2019.

Parmi les thèmes récurrents qui se dégagent de son travail, on peut citer le souvenir, la mort, l’enfance, la solitude, le voyage. Elle est également connue pour son inspiration folklorique qui interroge le genre féminin, ses nus artistiques et ses portraits intimes de personnes, de familles et d’enfants. Sous l’eau, au bord d’une rivière ou dans les profondeurs de la forêt, Natalia Kovachevski est une artiste qui collabore avec la nature pour créer.