FAQ

Skip links

Catalogue des formations
Formation spéciale
Calendrier des sessions

Les fondamentaux d’Andréa

Partager

Un moment de partage intense au sein de la FFPMI, afin d’acquérir les compétences indispensables pour développer son activité de photographe professionnel.

Sessions de cette formation
Alerte prochaine session

Liste des sessions actuellement programmées

Les fondamentaux d’Andréa

Du 21 au 23 Mars 2024 à Lège-Cap-Ferret

Inscriptions ouvertes

Du 17 au 20 Mars 2024 à Lège-Cap-Ferret

Inscriptions ouvertes

Calcul de prise en charge
Estimez votre prise en charge pour la formation :

Les fondamentaux d’Andréa

Simulateur
  • Votre situation
  • Fiancements obtenus dans l'année
  • Votre prise en charge
    • Plus d'infos

    Vous êtes ?

    Votre situation :
    Avez-vous fait AU MOINS UNE déclaration d'activité dans les 12 derniers mois ?
    Vous pouvez justifiez d'un montant de recettes cumulées MINIMUM de :

    Les résultats obtenus restent une simulation et ne sont pas garantis.
    Les montants indiqués sont sous réserve que les données saisies soient exactes,
    que les conditions de prises en charges ne changent pas et soumis à l’acceptation de votre dossier par votre OPCA.

    Création d’une alerte
    Pour être tenu informé de la programmation des prochaines sessions de la formation :

    Les fondamentaux d’Andréa

    Merci de bien vouloir remplir le formulaire suivant.
    Nous vous contacterons par Email ou par téléphone.

    Alerte formation
    Alerte désistement
    Politique de confidentialité
    (disponible sur la page mentions légales).

    Durée

    4

    jours –

    24

    heures

    Difficulté

    Pré-requis

    Aucun pré-requis n'est nécessaire pour cette formation

    Compétences

    Compétence technique 100%
    Regard artistique 50%
    Sens du relationnel 10%
    Gestion d’entreprise 10%
    Les 4 grandes forces du Photographe

    Tarif

    À partir de 900 €
    Prise en charge possible jusqu'à 100%.
    Calculer ma prise en charge

    Objectifs

    Le mariage. Savoir s’adapter à ses clients, au lieu et à la lumière et trouver les ressources nécessaires pour faire face aux problématiques spécifiques.
    La prise de vue en extérieur. Savoir réaliser différents constructions de la lumière en extérieur, ou utilisant ou pas des apports de lumière par des sources continues ou flash et de la réflexion
    Le post traitement : Savoir calibrer son écran et développer sa photographie numérique à l’aide des logiciels pour préparer son fichier à l’impression.
    La gestuelle. Connaitre les règles de cadrage et de composition de l’image. Réaliser une photographie harmonieuse en mettant en scène son client.
    La prise de vue en studio. Construire et mesurer sa lumière au studio pour réaliser une photographie équilibrée
    Le rôle du photographe : comprendre l’importance du photographe et la relation à instaurer avec son client pour réaliser des photographies valorisantes à l’aspect spontané.

    Formateur

    FFPMI - fondamentaux

    photographe professionnel

    C’est quoi,
    un photographe ?

    Les compétences techniques

    De nos jours, les boitiers photos possèdent un certain nombre d’automatismes qui font que la réalisation d’une photo nette et correctement exposée n’est plus une compétence comme elle pouvait l’être dans les années 1950 ! C’est un fait !

    Ignorer la technique photographique reste pourtant une lourde erreur ! Le vrai professionnel doit avoir une maitrise intuitive de ses outils pour en extraire le meilleur (réglages techniques du boitier, lumière, composition …) et ne pas en être dépendant car perdu face à sa lacune de leur fonctionnement.

    Un regard artistique

    La photographie est un art technologique : un art ! Il est évident pour nous qu’un photographe doit construire son sens de l’esthétique pour produire des œuvres qui émeuvent, inspirent, provoquent la réflexion ou simplement captent l’attention de leurs clients.

    Ce qui caractérise un artiste, c’est sa capacité à communiquer des idées, des émotions, des messages à travers son travail, ainsi que sa recherche permanente de l’expression personnelle et de l’innovation. L’artiste est un explorateur de l’imaginaire, un intermédiaire entre le monde tangible et l’invisible, un créateur qui laisse son empreinte dans le tissu de la culture humaine.

    Le sens du relationnel

    L’artisan photographe est le seul artisan dont la « matière première » est l’humain.

    Son travail est guidé par l’empathie. Il a la capacité de comprendre et partager les émotions de son client, de ressentir et comprendre sa perspective sensible.

    C’est une qualité humaine essentielle que doit développer le photographe pour favoriser la connexion et la compréhension mutuelle. Prérequis indispensable à une confiance réciproque ouvrant à un lâcher prise indispensable du client face à l’objectif.

    L’œuvre qui sortira du boitier est un travail collectif, fruit de cette collaboration entre le photographe et son modèle. Cet aspect du métier est passionnant !

    La gestion d’entreprise

    Pour continuer à transmettre sa passion, il faut durer, et pour durer il faut être un chef d’entreprise avisé.

    Le photographe doit être capable d’être un fin gestionnaire. Il doit connaitre à tout instant la rentabilité de son entreprise et de quoi il a besoin pour vivre de sa passion.

    Il doit élaborer une stratégie d’entreprise, communiquer, apprendre, s’organiser, s’adapter.

    La construction de sa gamme de produits est essentielle.

    Même si son métier est résolument tourné vers l’autre, le photographe est un commerçant qui sait où aller chercher ses clients, comment les fidéliser et … vendre !

    Les avis de nos stagiaires
    Taux de réussite
    Données recueillis insuffisantes pour établir une moyenne significative.
    Réussite aux différentes évaluations validant l’acquisition des compétences.

    Laissez un commentaire

    Return to top of page

    Live Chat